La Voix de Paris
19/09/2017

Paris

 

Paris : les trafiquants de médicaments exportaient des antalgiques vers la Suède

11-09-2017
Visites 82 personnes intéressées
Paris Paris Paris : les trafiquants de médicaments exportaient des antalgiques vers la Suède
Une femme a été mise en examen, vendredi à Paris, après la découverte d’un colis à Roissy.

Une femme de 45 ans a été mise en examen, vendredi soir à Paris, pour trafic de médicaments en bande organisée. La justice lui reproche d’avoir, depuis au moins deux ans, participé à un juteux trafic de Tramadol, entre la France et la Suède. Mercredi matin, six personnes, dont un médecin, ont été interpellées à Paris et en Seine-Saint-Denis, par les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAEPS).

L’affaire commence en fin 2015 à l’aéroport de Roissy lorsque les douanes saisissent un paquet en route pour la Suède. Il contient des cachets de Tramadol, un puissant antalgique à base d’opiacés. Ce médicament, produit en France, est vendu sous le manteau comme une drogue dans de nombreux pays étrangers, en Afrique de l’Ouest mais aussi dans toute l’Europe de l’Est, où ils sont classés comme stupéfiants et où leur délivrance est très encadrée. «Même si elle combat contre la drogue, la France est un pays source de ce type de produits et c’est un trafic est en pleine expansion. L’exemple le plus courant est le Subutex, uniquement produit dans l’Hexagone. Les médicaments à base d’opiacés sont aussi en bonne position dans cette triste échelle, ajoute un spécialiste. Le montant du préjudice pour la Sécurité sociale se monte au moins à des dizaines de millions d’euros par an.»
Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image