La Voix de Paris
13/12/2017

Paris

 

Avant de démissionner, Christophe Girard, le maire du IVe, dresse son bilan

17-10-2017
Visites 597 personnes intéressées
Paris Paris Avant de démissionner, Christophe Girard, le maire du IVe, dresse son bilan
Les douze élus du IVe devraient élire son ou sa successeur lors du prochain conseil d’arrondissement, le 16 novembre. deux candidats se sont positionnés.

A la surprise générale, à commencer par celle des habitants du IVe dont il était maire depuis juillet 2012, Christophe Girard (PS) renonce à ce mandat pour rejoindre l’Hôtel de ville où Anne Hidalgo (PS), maire de Paris, l’a nommé le 6 octobre adjoint aux ressources humaines, au dialogue social et à la qualité des services publics.
Comment cet homme de 61 ans, créateur de la Nuit blanche lorsqu’il était adjoint à la Culture de Bertrand Delanoë de 2001 à 2012, peut-il lâcher la mairie du IVe pour une délégation sans grande visibilité médiatique où il devra se coltiner les négociations avec les syndicats de la Ville ? Tout en se présentant comme « un homme d’expérience qui a travaillé vingt ans dans le privé », Christophe Girard répond sans ciller : « La maire de Paris a souhaité renforcer son exécutif. Elle m’a proposé l’une des délégations les plus sensibles. C’est un enjeu essentiel ».
C’est lors du prochain conseil d’arrondissement, le 16 novembre, que les douze élus du IVe devraient élire son/sa successeur. Sachant que Christophe Girard restera « conseiller du IVe et pourquoi pas premier adjoint ? » fait-il mine de s’interroger. Deux candidats se sont positionnés pour prendre sa suite, Marianne de Chambrun, adjointe au logement, à l’urbanisme et au patrimoine et Ariel Weil, conseiller municipal chargé du numérique.

A l’heure du bilan, le maire du IVe se dit particulièrement fier de la rénovation de l’école-piscine-gymnase-bains-douches Saint-Merri dont les travaux d’un montant de 12,5 M€, viennent de commencer (livraison prévue en 2019). « Ça touche tous les habitants : enfants, professeurs, parents d’élèves, usagers de la piscine, du gymnase, des bains-douches », observe l’élu qui se félicite aussi de « l’ouverture sur la rue des Rosiers du jardin Joseph-Migneret, inauguré en juillet 2014 ».
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image