La Voix de Paris
13/12/2017

Actualite

 

Inégalités salariales : une perte de 62 milliards pour l'économie française

30-10-2017
Visites 467 personnes intéressées
Actualite Actualite Inégalités salariales : une perte de 62 milliards pour l'économie française
 Résorber les inégalités salariales entre femmes et hommes pourrait renforcer notre économie, selon une étude que dévoile la fondation Concorde. L'écart de salaires entre hommes et femmes est de 26,3% chez les cadres.

Les inégalités de rémunération entre les hommes et les femmes ont un coût abyssal pour les entreprises françaises: 62 milliards d'euros de pertes annuelles, selon les calculs de la Fondation Concorde, un think-tank économique indépendant qui détaille également, dans une étude que Le Figaro s'est procurée, les effets positifs pour l'économie française qu'engendrerait une application stricte de l'égalité salariale. Entre la hausse de la TVA, la hausse des recettes de l'impôt sur le revenu et la hausse des cotisations sociales et patronales, le gain de recettes pour l'État serait 33,7 milliards d'euros. Et cela n'est pas tout. La Fondation Concorde calcule également que la résorption des inégalités salariales engendrerait une hausse de 6,16 milliards d'euros de l'épargne, et une hausse de la consommation de 21,98 milliards.
Dans l'hypothèse d'une application stricte de l'égalité salariale, Bercy bénéficierait d'un nouveau levier fiscal qui permettrait de dégager 168,74 milliards d'euros supplémentaires durant un quinquennat. «Ce levier permettrait de réfléchir à de nouvelles réformes afin de lever le carcan fiscal qui pèse sur les entreprises et l'investissement, expliquent au Figaro Erwann Tison et Clélia Aucouturier, co-auteurs de l'étude. Il faut qu'une prise de conscience s'opère du côté des entreprises. Tout le monde peut être gagnant». Parmi les réformes possibles avec ces gains budgétaires: la réduction totale des déficits des différents régimes de retraites, de la sécurité sociale et de l'assurance chômage, l'allègement durable de 33 milliards euros par an de charges sur les salaires, une baisse de 3 points de TVA, ou une baisse de 40% de l'impôt sur le revenu...
Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image