La Voix de Paris
13/12/2017

High-Tech

 

Utilisateurs de Google Play, vos coordonnées bancaires sont menacées par BankBot

21-11-2017
Visites 246 personnes intéressées
High-Tech High-Tech Utilisateurs de Google Play, vos coordonnées bancaires sont menacées par BankBot
Utilisateurs de Google Play, vos coordonnées bancaires sont menacées par BankBot

Les logiciels malveillants sont légion dans l’interface Google Play. Mais celui-ci semble particulièrement sophistiqué. D’après les recherches d’Avast, société célèbre pour son logiciel antivirus, une nouvelle version de BankBot menace en effet de nombreux utilisateurs de Google Play de par le monde. Et la France n’est pas épargnée par ce malware qui met en péril les coordonnées bancaires des usagers.

"Au cours d’une première campagne, cette nouvelle version de BankBot s'est cachée dans des applications a priori fiables pour inciter les utilisateurs à les télécharger, souligne Avast dans un communiqué. Une seconde campagne a ensuite ciblé des jeux de Solitaire et une application de nettoyage, qui ont diffusé d'autres types de malwares appelés Mazar et Red Alert". Si Google a d’ores et déjà effacé les versions antérieures des applications BankBot de son Play Store, "plusieurs versions sont restées actives jusqu'au 17 novembre, un délai suffisant pour que ces applications infectent des milliers d'utilisateurs".

D’autant que les concepteurs de ces chevaux de Troie parviennent à contourner les détections de sécurité automatisées par Google. Dans cette optique, ils publient notamment "des applications sous différents noms de développeurs, une technique souvent utilisée pour contourner les contrôles de Google", ajoute Avast. En outre, "ces activités malveillantes comprennent aussi l'installation d'une fausse interface utilisateur, qui se place sur l'application bancaire lorsque l'utilisateur l’ouvre. Dès que les coordonnées bancaires sont saisies, elles sont donc collectées par le criminel". 

Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image